sens_du_reve
wikiR librate ZeroP Entrée Café Cauchemar Souvenir Tri LFS Biblio Forum Liens annu Annu1 beaux livre lieu sommeil dico ecrire ex interprétation sens FR RDV livre LF contact forLF noter racontez bien rêv' clé explication signification rêver site SO nuit TLR monde librate Psy ZeroP songe bibl symbole drs songe inter

 

Café-Rêves - N°36 -

Signification des songes de Femmes enceintes

L'accouchement - L'enfant, les enfants

Ce Café-Rêves a reçu l'équipe de France 3 qui souhaitait illustrer l'émission
"@ la Carte" du Mercredi 17 Décembre 2008
-
La vidéo est visible sur ce site (café-rêves - vidéos ) ou sur dailymotion.


"Plus nous nous tournerons vers le mystère de la vie, Plus nous vivrons. "
Anselm Grün - Une pensée par jour (ed. Mediaspaul)

"Je souhaite que le surréalisme ne passe pour avoir tenté rien de mieux que de jeter un fil conducteur
entre les mondes par trop dissociés de la veille et du sommeil, de la réalité extérieure et intérieure,
de la raison et de la folie, du calme de la connaissance et de l'amour, de la vie pour la vie et
de la révolution…
Je crois à la résolution future de ces deux états,(...) que sont le rêve et la réalité,
en sorte de réalité absolue, de surréalité.
André Breton - Manifeste du surréalisme -

De quoi rêvent les femmes enceintes ?

Aujourd'hui, nous survolons seulement ce sujet, étant donné que je n'ai pas établi de statistiques sur un vrai (autrement dit large et vaste) panel de rêves de femmes enceintes. Ce que l'on sait, grâce aux chercheurs américains qui se sont penchés sur les rêves de femmes enceintes, est que celles qui reçoivent des rêves qui s'articulent autour de scénarios catastrophes et qui traduisent des angoisses intenses, et inattendues selon les intéressées, accouchent plus facilement que celles qui n'ont reçu aucun rêve d'angoisse.
Ces médecins nous disent que très probablement le rêve a permis d'anticiper l'appréhension que toute femme a, au moment de l'accouchement. Ayant vécu précédemment par l'intermédiaire du songe, tous les états émotionnels-chocs et éprouvants, elle est ainsi préparée au jour J, et se présente en toute "zénitude" pour accueillir son enfant. Les autres, qui ont bénéficié d'une grossesse sans encombre, avec des nuits sereines et des jours guillerets (jour et nuit étant interactif), connaissent au contraire, des remontées d'angoisse très importantes lors de l'accouchement, lequel se complique, en conséquence.

 

Pourquoi ces jaillissements de peurs au dernier moment ? J'ai employé le mot "bénéficié", mais restons lucides. Ce sont souvent des femmes qui ont nié ou banalisé l'importance d'un accouchement, et y compris dans les pays médicalisés et soi-disant sécurisés, ce n'est pas un événement anodin. C'est l'événement ! En voulant enfouir au tréfonds de soi la réalité du risque… de l'accident, de la malformation, de la douleur-même de l'accouchement, de la mort (ou de la mère ou de l'enfant), ces femmes se sont refusé en faisant taire leur voix intérieure l'opportunité d'une bonne préparation à l'accouchement. Bien sûr, elles ont sans doute suivi les séances aquagym ou autres séances amusantes de relaxation, pâle reflet de ce que peut apporter la sophrologie par exemple. Mais, on ne les a pas encouragées à aller au-delà. Dommage !

Et ne riez pas, car la femme enceinte porte en elle toute l'histoire de l'humanité, avec beaucoup d'échecs, et de grandes joies. Si jusqu'à fin du 19e siècle, on demandait au mari de faire le choix, le plus simplement du monde : "L'enfant ou la Mère?" , la plupart, dans les milieux aisés, répondaient la mère.
Une femme se remplace aisément, c'est connu, mais un enfant qui risque d'être un garçon assurera la pérennité du nom, … D'autre part, la notion et parfois la réalité de l'accouchement sans douleur sont récentes. Et encore, lorsque les femmes ont accès à la péridurale (depuis 25 ans environ). Aujourd'hui, la mortalité maternelle pour 100 000 naissances vivantes est environ de 12 dans les pays industrialisés, jusqu'à 1100 pour les pays les moins avancés. (chiffre de unicef.org). Passons sur la mortalité des bébés. Il n'est guère étonnant que la mémoire collective se réveille chez les plus conscientes et sensibles au sens de la vie.
Une mémoire qui se réveille le fait rarement au grand jour à la va-vite. Elle prend son temps, par infiltration en somme, ou par dose homéopathique, au moment où l'être humain est le plus réceptif, c'est-à-dire quand il dort, c'est le paradoxe ! Assommé par le sommeil, parfois consciente d'être en train de rêver, l'intéressée ne peut se dérober à ses visions cauchemardesques. Merci cauchemar ! "Oui, oui, dit la petite voix,les femmes ont vécu de grandes douleurs. Mais elles ne savaient pas comment faire. Regarde bien, par ce rêve que je t'envoie, comment tu t'y prendras".
Je précise pour les puristes de l'interprétation de rêves que c'est une version simplifiée à outrance du processus, mais cela donne une idée.
Car lorsqu'il y a une réelle catastrophe, l'avertissement, qui est en fait une préparation du subconscient à accepter l'inacceptable dans la vie éveillée, le songe se construit avec des éléments symboliques ou métaphoriques. S'il y a accident, par exemple la disparition du bébé avant terme ou juste après, la mère souffre bien sûr, et même temps n'est guère étonnée. Elle se rappelle alors de ce rêve-annonce qu'elle n'avait pas compris sur le moment, puis elle raccorde le songe à l'événement. Une forme de consolation comme une autre, lorsqu'un sens commence à poindre.

L'accouchement - L'enfant, les enfants

Grossesse Annoncée

Exceptionnellement, je fais une dérogation à mon principe de ne pas rapporter de scénarios oniriques de tierces personnes. Mais les exemples ci-dessous ont seulement pour but de vous donner une idée de ce que reçoit une rêveuse qui ne sait pas encore qu'elle est enceinte. Le dernier exemple est celui d'une femme qui sait qu'elle est enceinte, mais le projet n'aboutit pas.

. 1er Exemple - Situation La rêveuse, la trentaine, vit en couple depuis quelques années avec son ami. Une belle relation qui l'épanouit. La femme qui apparaît dans son rêve est plus âgée qu'elle de 15 ans, a une fille de 25 ans. Le point commun entre cette femme et la rêveuse est qu'elles ont toutes deux été des "grandes sœurs condamnées" à s'occuper de leurs petits frères (2 chacune avec des différences d'âge notables). En réaction, la rêveuse n'a pas voulu d'enfant longtemps (enfant-corvée), son amie a voulu au contraire avoir un enfant tôt, pour avoir le plaisir d'avoir un enfant et être débarrassée des "corvées" au plus vite. La rêveuse raconte son rêve à son amie.

Le rêve :"J'ai rêvé de toi. Tu habitais dans un super dupleix, place des Vosges. Quand j'arrive place des Vosges, je me dis, mais elle est mytho, ce n'est pas la place des Vosges, ça ne ressemble pas.
Alors je marche et je vois la pancarte de la rue, bien bleue, et oui c'est écrit: Places Vosges.
Et quand j'arrive chez toi pour visiter, je me dis "hé bien tu ne t'embêtes pas, c'est immense, une belle pièce, avec des grandes fenêtres. C'est lumineux. Et en plus c'est un duplex".

Commentaire de la rêveuse : Au début, je me disais que mon amie inventais puisque la place n'avait rien de commun avec la Place des Vosges (de Paris), mais quand j'ai vu la pancarte, c'était bien marqué, il y avait même une rue des Vosges à côté.

Interprétation : Les Vosges, ce sont des montagnes très vieilles, bien arrondies, des grandes collines en somme. Elles renvoient symboliquement au Féminin. C'est donc son féminin qui est en cause.
L'amie qui a déménagé évoque une métamorphose en cours… de la personnalité en rapport avec l'habitude et la perception de la rêveuse à propos de son état de Femme. C'est une annonce sur un changement intime, qui se constatera dans la relation qu'elle entretient avec son féminin, sa femme intérieure.
A noter que si la rêveuse n'avait pas été satisfaite de sa relation avec son conjoint, ou si elle avait été célibataire, on aurait pu lui dire qu'il s'agissait d'un rêve qui lui promettait une révélation dans le premier cas avec un autre partenaire, ou bien un simple changement d'état, de célibataire à couple, dans le second cas. Mais ces deux possibilités sont écartées d'emblée puisqu'elle s'entend bien avec son ami.
J'en profite pour rappeler que tout interprète prend soin de resituer le songe dans le contexte personnel de l'intéressé.
La sensation d'espace et la luminosité est toujours positive pour l'épanouissement.
Enfin, le duplex, comme son nom l'indique, = 2.

.2e Exemple - Situation La rêveuse est encore une jeune fille, moins de 25 ans. Elle est vit seule et n'a aucune intention d'avoir un enfant.
Le rêve : "J'ai eu un rêve amusant. Je suis allongée et je vois un bébé, un petit garçon je crois, qui sort d'entre mes jambes, mais comme s'il descendait d'un toboggan. Il arrive assis et il est habillé juste avec une brassière et des petits chaussons en laine tricotés comme la brassière. Le tout est bleu marine. Il est très beau et souriant."
Épilogue : Quelques semaines plus tard, la rêveuse entre à l'hôpital pour cause de grossesse extra-utérine. Par contre la naissance de son premier enfant, car elle a eu un enfant plus tard et elle et son mari se concentraient sur cet objectif, fut précédée par une simple vision d'un bébé tout nu. Elle comprit qu'elle était enceinte et que la grossesse se déroulerait jusqu'au bout.

. 3e Exemple - ML Von Franz Marie-Louise Von Franz a été l'élève et la collaboratrice de Jung. Dans un de ses nombreux ouvrages, elle rapporte les rêves de deux mères. Pas n'importe quelles mères, … des mères de bébés qui devinrent hommes, puis SAINTS. Il s'agit de St Dominique et St Bernard de Clairvaux. Autres époques, le premier est né en 1170, le second en 1092, autres songes.
(J'ai eu l'occasion d'en parler dans "les types de rêves", les scénarios s'adaptent aux pensées collectives et aux représentations symboliques qui mutent avec le temps. Par exemple le train a supplanté le dragon, c'est ce que l'on appelle les symboles de substitution.)

La mère de St Dominique rêva qu'elle mit au monde "un petit chien portant une torche brillante dans la gueule", la mère de St Bernard rêva qu'elle mit au monde "un petit chien blanc dont le dos était coloré de roux et qui aboyait très fort."
Il faut savoir que le chien était couramment utilisé comme figure allégorique pour représenter les Saints, vestige des mythes de l'antiquité. Dans les mythes anciens, le chien est associé à la partie sombre de la Lune-Séléné, mais également à Artémis, déesse de la naissance, qui possédait une meute de chiens.
Les renvois au chien et à sa place dans la mythologie sont quasi-infinis.

. 4e Exemple - Situation Décembre 2003 - C'est le rêve d'une internaute qui a oublié de me préciser son âge. Elle est enceinte de presque 8 mois lorsqu'elle reçoit ce rêve.
Commentaire de la rêveuse -C'était un rêve très violent, très perturbant... bref, un cauchemar. Plus tard, ce rêve a pris à mon sens toute sa signification.
Le rêve - "Je rêve qu'on m'arrache mon bébé."
Commentaire de la rêveuse - Je me réveille suite à un grand coup de pied que me donne le bébé, c'est la dernière fois, où je l'ai senti autant.... Quelques jours après, je ne sais plus combien je dirai 1 semaine environ, j'ai perdu mon bébé in utéro alors que j'arrivai à 8 mois de grossesse.

 Peut-être la période idéale pour se libérer des démons ?

Comme il est dit en préambule, la remontée d'angoisses anciennes, individuelles et collectives, est spectaculaire pendant la grossesse.
Phénomène courant à défaut d'être normal et qui s'explique par le simple fait qu'un accouchement est un événement, ... naturel... néanmoins délicat autant pour la mère que pour l'enfant.

Il est nécessaire de mettre en garde en les plus crédules de se défier des personnes qui interprètent au pied de la lettre ce type de songes. Tous les psychologues, ou médecins qui entendent eux aussi les rêves de leurs patientes même s'ils ne sont pas analystes, s'accordent à dire qu'il n'y a aucune lien entre le scénario plus ou moins catastrophe vu en songe et le déroulement de la grossesse, de l'accouchement, ou l'après-accouchement, ni aucune répercussion préjudiciable sur le bien-être du bébé.

Par contre, en observant les séries de rêves de la femme enceinte, il se dégage une trame qui peut être étudiée en fonction de son histoire personnelle. La grossesse n'est pas qu'une simple histoire de métamorphose physique, elle participe à une métamorphose psychique. En un temps record, puisqu'elle s'opère en 9 mois :
- 1/3 pour s'habituer à l'intrusion en soi d'un petit être qui n'est pas soi,
- 1/3 pour vivre son état de femme enceinte,
- 1/3 pour appréhender le détachement du petit être de soi. Les états psychologiques suivront ces changements d'états physiques.
Si la future maman est dépassée par ce surcroît de rêves "bizarres" et cauchemardesques, il est préférable qu'elle se fasse aider par un psychothérapeutes, le temps de comprendre.

D'après les médecins et les psychologues qui se sont spécialisés sur ce sujet spécifique, c'est à la fin de la grossesse que se bousculent les rêves qui inquiètent. Juste au moment où la maman s'habituait à vivre à 2, elle doit envisager de revenir à elle-même et autrement, car elle a définitivement, dans le cas d'une première grossesse, quitté le monde des filles.
L'autre inquiétude est que l'on ne connaît pas ce bébé: "comment sera-t-il ? Aura-t-il tous ses doigts ? sera-t-il beau ou tout moche ? et s'il était handicapé ? etc." C'est l'inconnu, on choisit son conjoint (avec plus ou moins de discernement), mais on accueille l'inconnu, avec son bébé.

Plus généralement, La grossesse, parce qu'elle accélère les processus de changements personnels, est la période privilégiée quoique peu agréable, pour utiliser ce que livrent les songes en informations sur soi, petite-fille, sur soi, femme, soi, mère et la place de sa mère, etc. Ce qui était enfoui, occulté, ou ignoré, peut se traiter librement, étant donné que ces informations surgissent au grand jour.
D'un certain point de vue, le bébé remercie à sa façon sa mère de l'avoir accueilli 9 mois en lui offrant l'opportunité de se concentrer sur son histoire et sur "qui elle est".

L'accouchement - L'enfant, les enfants

liberte
REPOUSSEZ VOS LIMITES !

RÉFLEXE SPEEDCOACHING
TARIF UNIQUE - 39 €

Groupe de travail sur le Rêve
REV'AUDIO » Téléconférence

Renseignements: 06.62.58.77.85
lfs@arriere-monde.fr

ENCORE PLUS....
Réservations
Suite vidéos
Événements du Café-Rêves
Intérêts - Liens
Retour interprétations
WIKIREVE encyclopédie
FORUM


Entrée wikiR librate Café Cauchemar Souvenir Tri LFS Biblio Forum Liens annu Annu1 beaux livre lieu sommeil dico ecrire ex interprétation sens FR RDV livre LF contact forLF noter racontez bien rêv' clé explication signification rêver site SO nuit TLR monde librate songe bibl symbole drs songe