sens_du_reve
wikiR librate ZeroP Entrée Café Cauchemar Souvenir Tri LFS Biblio Forum Liens annu Annu1 beaux livre lieu sommeil dico ecrire ex interprétation sens FR RDV livre LF contact forLF noter racontez bien rêv' clé explication signification rêver site SO nuit TLR monde librate Psy ZeroP songe bibl symbole drs songe inter

 

 Café-Rêves - N° 19 -

Les ANIMAUX dans les Rêves

"Les poissons, les reptiles et les batraciens ne rêvent pas…
Comme nous, ils (les animaux) rêvent de leur vie de chien, de vache, de singe…
la durée varie d'une espèce à l'autre…
Il est intéressant de remarquer que les animaux qui rêvent le plus
sont surtout les prédateurs qui s'endorment en toute confiance…"

Boris Cyrulnik - la plus belle histoire des animaux -

 AU TOUT DÉBUT, L'ANIMAL …

Il était une fois l'Animal, il était une fois l'homme…. Qui a précédé qui ? Selon Henri-Corneille Agrippa (les Gens-Janvier 2007), l'animal est apparu avant l'homme, en suivant un ordre précis, les rampants, puis les marchants, puis les volants. Ayant de part et d'autre une perception de l'environnement très différente, la conscience de l'animal qui, de surcroît, varie d'une espèce à l'autre, n'intègre pas les mêmes données que celle de l'homme. Bernard Werber, dans sa trilogie sur les fourmis nous décrit une société de fourmis se confrontant au monde des doigts. Les doigts, c'est nous, les humains!

 

Et poursuit-il, pourquoi ne pas imaginer une perception de l'homme, elle aussi, limitée qui n'aurait pas conscience d'un monde plus vaste, et d'êtres vivants plus évolués qui nous observeraient sans que nous puissions supposer qu'ils sont là…. Au tout début, l'Animal, oui ! Mais il y avait les hommes, aussi, et ces derniers avaient deux gros soucis :
. leur survie ou comment trouver des moyens de subsistance,
. les animaux ou comment leur échapper.
Les parois des cavernes, les peintures rupestres fraîches en couleurs, savoureuses en détails, ont livré une somme monumentale d'informations sur les conditions de vie de cette époque. Notre Aïeul avait du talent ! Il a reproduit ces animaux, extraordinaires et effrayants, avec fidélité. Mais pourquoi eux? Pourquoi n'a-t-il laissé aucune trace de ses congénères, de ses enfants, de son clan ?
Boris Cyrulnik répond qu'il est naturel de "dessiner avec précision ce qui bouleverse", et de laisser de côté ce qui est naturellement intégré dans le conscient. Il appuie son discours en rappelant que les enfants, ayant subi un choc émotionnel intense, le traduisent avec une grande aisance technique, et force détails graphiques, alors qu'ils "bâclent" (c'est mon mot) leur environnement ordinaire, c'est-à-dire ce qui ne pose pas de problème.
Or, l'Animal préhistorique, le monstre, posait problème. Sa surpuissance physique, "un coup de patte, un coup de griffe, un coup de dent…", était sans conteste. L'autre élément intervenant dans cette longue histoire d'attraction-répulsion qui créa la fascination chez l'homme, est la variété des espèces animales. Face au petit homme, deux bras, deux jambes, une tête, des poils, se dressait un spectacle saisissant de contrastes : des animaux énormes et gigantesques, d'autres minuscules, et non moins dangereux, scorpion, serpent, d'autres à poils longs ou courts, nus ou à écailles, certains griffus, d'autres à sabots se mêlant aux plumés, ailés, et aux rampants,… L'homme, lui aussi velu mais tout petit, fit connaissance avec les visqueux, les gluants, les froids, les chauds, les nageants, les marchants, les volants. Il rencontra 2 pattes, 4 pattes, mille pattes, des à terre, des sautant, bondissant, s'accrochant aux arbres ou s'y enroulant, planant au-dessus d'un cadavre ou le déchiquetant, bruyants ou silencieux, … Quel effroi !
Effroi d'autant plus envahissant que le facteur NUIT, surtout les nuits sans lune donc sans lumière, 15 jours par mois, renforçait les peurs et les angoisses, tout en déclenchant des fantasmagories de toutes sortes. La Nuit, l'homme dort, il est dans sont état le plus fragile, impuissant.
Lorsque l'homme dort, il rêve ! De quoi ? Rarement du paradis perdu ou à venir. On peut imaginer que nos ancêtres avaient à se débattre, encore un combat, avec des rêves exutoires.
Revivre en force les effrois de la journée (se battre avec un dinosaure dans un songe, on s'en sort toujours ! Y compris quand le monstre a eu le dessus puisque, au petit matin, on se réveille avec tous ses membres, frais et alerte pour un autre jour) lui permettait de mieux les dépasser dans la vie éveillée, de gagner en assurance et éventuellement en astuce. Écrire ses rêves ou sa vie éveillée en peinture sur une paroi, lui donnait une occasion supplémentaire de se familiariser toujours un peu plus avec le sujet de ses angoisses. Petit à petit, après le mur d'une grotte bien réelle et bien solide, l'homme a poursuivi sa projection sur le mur de son imaginaire, en plaquant aux animaux des attributs, bénéfiques ou maléfiques, selon son ressenti instinctif. Les instincts humains ne révélant pas de grandes variations au gré des races, il est normal que les croyances soient communes à toute l'humanité. C'est pourquoi le symbolisme animal suit, à quelques nuances près, les ressentis initiaux.

L'AIGLE, ce héros

Indépendamment qu'il représente St Jean, l'un des 4 évangélistes de la Bible, si le Lion est le roi des animaux, l'Aigle est le roi des oiseaux. C'est le seul volatile qui peut accéder à des hauteurs que d'autres n'atteignent jamais, le seul encore qui peut se rapprocher du Soleil tout en le regardant en face. L'Aigle renvoie au thème éternel de domination-soumission. Dans un scénario onirique, si l'aigle ne vous représente pas, c'est que vous avez tendance à vous laisser dominer inconsciemment par cet Autre. S'il vous représente, c'est votre désir de domination qui s'exprime. Il y a quelque chose de royal dans l'Aigle, en conséquence, il avertit souvent d'une fatalité bonne ou mauvaise.
. Voir un aigle : Vous pouvez être assuré de votre succès à moyen terme.

. En plein vol : Réussite, facilité dans la vie. Si vous savez mesurer vos initiatives, le succès se prolongera longtemps, mais si vous laissez enivrer par le vol de l'aigle, vous risquez d'agir un peu vite.

. Être un aigle : Même signification que précédemment, à la nuance près que le succès arrive beaucoup plus vite. Vous prendrez votre envol, et vous verrez les choses avec davantage de clairvoyance.

. Un aigle planant ou vous serrant dans ses serres : Vous bénéficierez d'une élévation subite, d'un changement radical de votre mode de vie. Très positif si vous savez gérer le succès.

. Un aigle brun : Il est associé à la valeur diurne et solaire. Il correspond au pouvoir, à l'action et à la force dans toute sa noblesse.

. Un aigle blanc : Est associé à la valeur nocturne et lunaire. Il correspond à la capacité intuitive, à la mémoire inconsciente qui remonte au conscient.

. À 2 têtes : Il figure la maîtrise et la souveraineté suprême. Passé et Futur se rejoignent au Présent. Indice d'équilibre psychique, l'activité des deux hémisphères cérébraux se réajusteront en douceur.

. Un aigle statique, blessé, capturé : Signe avant-coureur de grandes difficultés. Il y aura, pour un temps, perte de votre pouvoir ou de votre capacité à agir.

. Le tuer, l'apprivoiser ou le capturer : Selon le contexte, il vous avertit d'un drame ou d'une victoire sur vos ennemis. Voyages possibles profitables pour votre évolution personnelle.

. Être attaqué par un aigle, être vaincu, ou voir un aigle mort : Effondrement de vos espérances. Catastrophes qui ruineront partiellement votre vie.
Étudier l'attitude de l'aigle, dans le rêve ou l'H.V., car, bien que cet oiseau soit porteur de grandes réalisations, il contient comme tout symbole sa part d'ombre. Ainsi, le pouvoir se transforme en oppression ou volonté de puissance avec tous les excès qui s'y rattachent, l'envol majestueux devient mégalomanie.

Sous l'Aigle, le reptile…

Du plus haut au plus bas….. Un petit mot sur le serpent, car comme l'Aigle, cet animal fascine l'homme, et c'est lui aussi qui nourrit l'Aigle. Le serpent, le reptile appartient au monde des rampants, autrement dit au monde du vice et de la perfidie. Dans un scénario onirique, il évoque la sexualité, sous sa forme la plus mal vécue, avec toutes les culpabilités qui s'y rattachent. Il suggère souvent un travail à faire sur la façon d'aborder, intellectuellement, le rapport intime avec l'Autre. C'est un travail d'épuration qui concerne les projections malsaines de l'humain figé dans son animalité. Tout serpent dressé évoque la spiritualisation de l'Être, sa capacité à étendre son champ de conscience en éliminant de sa vision des choses, l'ambigu, l'équivoque. Un serpent dressé dit que c'est possible !
D'une manière générale, le serpent dans un songe est une mise en garde sur la présence persistante des schémas éducatifs moralisateurs qui tendent à limiter et à restreindre l'épanouissement personnel, à annuler la perspective d'être autonome autant affectivement que matériellement. Il avertit de ruptures, de désunions, de maladies, de mensonges, de fausses accusations. SAUF… si comme Marie vous l'écrasez du talon, ou si vous l'attrapez, ou le tuez d'une manière ou d'une autre. Alors dans ce cas, il signe votre victoire sur l'obscurantisme, familial ou social, votre affranchissement des dogmes et du sordide.

MAMAN, J'ai peur de l'Araignée

L'araignée tisse sa toile, et en cela elle a été rapprochée de la gent féminine, experte dans l'art du tissage. Les symbolistes ont fait une corrélation entre l'animal et la femme en général. Par extrapolation, l'araignée représente la Mère, et la relation entretenue avec elle, ou inversement le type de relation que la mère a imprimé chez l'enfant.
- Les fils de la toile d'araignée représentent le destin avec ce qu'il a d'inéluctable.
- La toile d'araignée, on ne peut plus fragile, traduirait notre propension à nous laisser piéger par l'illusoire et tout ce qui conduit à concevoir le destin dans son aspect fataliste.
. Voir simplement une araignée : Elle présage un conflit futur avec la mère. Si elle revient régulièrement dans vos rêves ou vos H.V., on peut en déduire que votre relation avec votre Mère est basée sur des rapports complexes de Domination-Soumission. Même avec une mère est très gentille, elle peut être légèrement étouffante et cette gentillesse devient accaparement. A-t-elle des difficultés à vivre en dehors de vous ?

. Une araignée et sa toile : Vous êtes complètement dépendant de votre relation maternelle. Il y a nettement un abus de pouvoir, subtil dans certains cas (ce sont les autres données du rêve ou de l'H.V qui le précisent), un abus de confiance, un abus affectif. L'araignée vous exhorte, par ailleurs à la prudence car votre bonheur ne tient qu'à un fil.

. Tuer ou écraser une araignée : Vous gagnerez en indépendance, en autonomie, en liberté! Quelques difficultés relationnelles sont encore à craindre, il faudra confirmer cette nouvelle force.

LE VILAIN PETIT CANARD

En dehors du fait qu'il colporte les mauvaises nouvelles (on parle de "canard" pour "un journal"), c'est un animal qui souffre d'une très mauvaise réputation car il porterait en lui des puissances maléfiques. Cela étant, en Extrême-Orient, le canard est associé à la félicité amoureuse.
. Voir un couple de canard nager (sans les canetons) : De très bon augure pour une liaison sentimentale, des fiançailles, une liaison durable.

. Le tuer : Cela correspondrait à un acte magique qui écarte toutes les mauvaises influences réelles ou occultes dans votre vie éveillée. Retour à la chance.

. Le capturer sans le tuer : Réussite d'un projet, d'une initiative.

. Il vous attaque ou vous pince : Période assez difficile faite d'oppositions. Embûches, entraves en tout genre. Pertes nombreuses. Bonne occasion de relire "Jonathan Livingstone le goéland" qui est le vilain petit canard parmi les goléands.

. Il nage avec ses canetons : C'est un peu vous narguer. Vous serez informé de nouvelles désagréables dont certaines vous obligeront à mettre entre parenthèses vos affaires.

. Il se sauve et s'envole: Respirez, car vos ennemis disparaissent avec lui. La chape de plomb qui vous sentiez sur vos épaules s'évanouira naturellement.

ET LES AUTRES ???

Les autres, les domestiques, les sauvages, les apprivoisés, les animaux de compagnie, au zoo, chez vous, dans la jungle, le chat, le chien la souris, le varan, le croco, le moustique, l'abeille, le papillon, l'asticot, le buffle, la mouche, bref, tous les autres, nous en parlerons au cours d'un prochain rendez-vous.
. Sachez que tout bourdonnement est une menace. Quand "Sinouhé l'Égyptien" tempêtait après son esclave trop bavard, "tes propos ne sont que des bourdonnement de mouche à mon oreille" (Mika Waltari), il savait intérieurement que son esclave le ramenait au bon sens, à une plus juste proportion dans ses entreprises, car le danger rôdait.
. Sachez aussi, que tout animal sombre est un présage funeste, qui avertit de difficultés relationnelles, de trahisons, de déceptions et d'erreurs de jugement.
. Sachez enfin qu'un animal qui vient à vous gentiment, qu'il soit domestique ou non, vous confirme dans une libération des soucis, des épreuves, il marque le retour à la sérénité.

 

liberte
REPOUSSEZ VOS LIMITES !

RÉFLEXE SPEEDCOACHING
TARIF UNIQUE - 39 €

Groupe de travail sur le Rêve
REV'AUDIO » Téléconférence

Renseignements: 06.62.58.77.85
lfs@arriere-monde.fr

ENCORE PLUS....
Réservations
Suite vidéos
Événements du Café-Rêves
Intérêts - Liens
Retour interprétations
WIKIREVE encyclopédie
FORUM


Entrée wikiR librate Café Cauchemar Souvenir Tri LFS Biblio Forum Liens annu Annu1 beaux livre lieu sommeil dico ecrire ex interprétation sens FR RDV livre LF contact forLF noter racontez bien rêv' clé explication signification rêver site SO nuit TLR monde librate songe bibl symbole drs songe